La prise en charge kinésithérapique

Lors de votre prise en charge, la kinésithérapeute ne s’occupe pas de l’épaule, du bras ou du sein, mais prend l’ensemble en rééducation. L’épaule peut être douloureuse, et nécessiter des exercices doux qui amélioreront la qualité de vie de la patiente. Le « gros bras », symptôme le plus fréquent après un curage ganglionnaire, nécessitera un drainage appliqué et durant au moins 45 minutes. Enfin la cicatrice liée à l’intervention devra être massée pour éviter les adhérences, sources de douleurs et de gênes aussi bien physiques qu’esthétique. De plus ces massages permettront à la patiente de se réapproprier son bras et le nouvel aspect de sa poitrine.

Le cancer du sein

Les traitements chirurgicaux du cancer du sein sont soit un curage ganglionnaire soit une ablation de toute ou partie du sein. Ces opérations ont pour conséquences directes une cicatrice non visible en cas de curage. Dans le cas d’une ablation la cicatrice est plus visible. Dans tous les cas ces cicatrices peuvent être adhérentes et nécessiteront alors une prise en charge spécifique. La conséquence indirecte est l’oedeme du bras dont le drainage n’est plus assuré par les ganglions.

Plus d’informations sur le site de la Ligue contre le cancer.

01 81 80 43 90

10 rue André Chenier 78000 Versailles

Le cabinet est ouvert du lundi au vendredi de 8h à 20h.